La station d’épuration

La nouvelle station d’épuration sera implantée sur la parcelle jouxtant l’actuelle station d’épuration, le long de la RD n° 114. Elle aura une capacité de 1 200 équivalents-habitants.
 
 

 
 
Le traitement des eaux usées sera assuré par une filière comprenant:
  • un lit bactérien,

lit bacterien

  • deux étages de filtres plantés de roseaux.

1erbacsecondbac

 

 

 

 

 

Le rejet des eaux usées traitées se fera par le biais d’un fossé végétalisé puis dans l’Eure.

Tout en assurant le traitement des eaux usées, cette filière s’intègrera dans le paysage.

Description de la filière de traitement:

Lit bactérien : Le principe de traitement du lit bactérien repose sur le développement de bactéries sur un support inerte appelé garnissage. Le procédé consiste à faire percoler les eaux usées verticalement sur ce support, qui permet l’accrochage des bactéries épuratrices.

Filtres plantés de roseaux :

Les deux étages de filtres plantés de roseaux permettent de compléter le traitement du lit bactérien.

Le premier étage de filtres plantés de roseaux permet la poursuite du traitement grâce à l’apport d’oxygène provenant du système de relevage des eaux usées et des racines des roseaux. Les eaux usées percolent à travers le massif drainant (composés de différentes granulométries de matériaux), grâce notamment au système racinaire des roseaux et sont récupérés dans la dernière couche du massif drainant par un système de drainage.

1erbac

Le deuxième étage de filtres plantés de roseaux joue le rôle de polissage et de finition du traitement. Le système de fonctionnement est le même que pour le premier étage.

Cette étage permet également le traitement des boues produites par ce système et sont stockées sur les filtres. Le couvert végétal, constitué de roseaux, maintient les conditions de dégradation des boues par l’activité des micro-organismes présents en surface.

Fossé végétalisé et rejet dans l’Eure :

En sortie de filtres plantés de roseaux, les eaux usées sont acheminées vers un fossé végétalisé (iris, scirpes, massettes, salicaires, cresson, menthe aquatique…) qui permet de piéger les dernières particules en suspension et d’optimiser l’intégration paysagère de la station d’épuration. Après ce fossé végétalisé, les eaux usées traitées sont évacuées dans l’Eure.

Démolition de l’actuelle station d’épuration :

L’actuelle station d’épuration sera démolie et la parcelle sera conservée en espaces verts.

Ancienne station

Financement :

Cette opération de construction de station d’épuration est financée à hauteur de 35 % par l’Agence de l’Eau Seine-Normandie. La commune de SAINT LUPERCE assure le reste du financement.

Etat des travaux:
Les travaux ont commencés en octobre 2012 et vous pouvez voir par ces photos l’état d’avancement des travaux sur la parcelle:

runionchantier

Souhaitant à tous une bonne lecture,

 
 
Madame la Maire
Pierrette Salmon